Accueil Sommaire

Élève : un drôle de métier

 

 

 

Être élève est un drôle de métier.

Mais c'est un métier à part entière

Voici quelques indications pour travailler efficacement:

 I. Travaillez dans les meilleures conditions possibles

  1. Choisissez un endroit calme, aéré, et à peu près rangé. Je sais que cela n'est pas toujours facile. Faites du mieux possible. Prévenez vos proches que vous ne voulez pas être dérangé. L'éclairage ne doit pas être agressif.
  2. Certains d'entre vous ne peuvent travailler qu'en musique. Pourtant, il arrivera toujours un moment où elle vous dérangera pour travailler. Il faudra bien, alors, avoir le courage de l'éteindre.
  3. Préparez vous mentalement à la tâche, en pensant à ce que vous allez faire. Vous pouvez, en même temps, préparer le matériel dont vous allez avoir besoin.

 II. Leçon nouvelle, ou complètement oubliée

  1. Prenez le temps de la recopier au brouillon, proprement, en comprenant le sens de chaque phrase. Il est important de travailler "à chaud" après un cours, c'est à dire le soir même: cela réactive la mémoire. La recopie est là pour solliciter les deux mémoires: auditive et visuelle.
  2. Sur une deuxième feuille, notez les questions qui vous viennent à l'esprit, et les passages que vous ne comprenez pas. Vous pourrez ainsi poser des questions en cours, et voir vos progrès en compréhension. L'approche de concepts ardus en sera facilitée.
  3. Réécrivez plusieurs fois si c'est nécessaire, les passages que vous avez du mal à mémoriser. Écrire fait travailler les deux mémoires, visuelle et auditive (je sais je l'ai déjà dit), et vous aide à apprendre plus vite. Apprendre par cœur est souvent utile, car cela permet le déclic de la compréhension... à retardement. Einstein refusait d'apprendre par cœur: il disposait d'une autre méthode. Êtes - vous Einstein ?
  4. Cachez le cours et essayez de le reconstituer. Si la leçon est sue, vous devez pouvoir refaire le cours entier sans avoir besoin de regarder vos cahiers. Pour cela, aidez-vous:  
bulletdes titres des chapitres et des paragraphes;
bulletdes démonstrations, exemples et exercices contenus dans le cours;

        qui sont autant de points de repère. 

III. Révisions

  1. Insistez sur les liens entre les paragraphes du cours, sur son organisation logique, bref cherchez à comprendre le sens qui s'en dégage.
  2. Créez régulièrement des fiches synthèses des notions abordées. Elles vous permettront de retrouver rapidement ce que vous cherchez !!
  3. Beaucoup de vos cours vous seront utiles toute votre vie, même si vous le découvrirez parfois très tard. Vous pouvez réviser à l'occasion d'un contrôle, ou parce que vous ressentez le besoin d'approfondir une matière, ou, plus tard, pour exercer votre métier dans de bonnes conditions.
  4. Pour cela, vous devez garder vos cours, et, si cela est financièrement possible, certains de vos manuels scolaires. Vos cours doivent être suffisamment présentables pour:
bulletpouvoir retrouver rapidement ce que vous recherchez;
bulletque le travail puisse être agréable.
    4. Chaque fois que vous rendez un "torchon", vous vous imposez de travailler sur un "torchon". Ayez un peu plus d'estime pour vous  même et votre travail !

IV. Exercices

  1. Apprendre est difficile et demande beaucoup d'acharnement. Les exercices sont là pour vous aider; ils sont irremplaçables. Accordez-leur toute votre attention. Ne les faites qu'une fois la leçon apprise, et en cachant le cours, sinon ils ne seront pas efficaces.
  2. N'hésitez pas à faire des exercices supplémentaires, quitte à demander à votre professeur de les corriger. Cela n'est pas du " fayotage". Le travail personnel prendra sans doute une place croissante dans votre vie.

 V. Travaux Pratiques

  1. Ils sont destinés à vous faire découvrir de nouvelles choses en vous apprenant à travailler en petits groupes.
  2. Les travaux pratiques ne sont pas
bulletune récréation;
bulletune sieste;
bulletl'occasion de discuter du dernier magazine avec le copain.
    3.   Ils nécessitent autant de rigueur et d'investissement personnel que les autres cours.

    4.   En plus du savoir faire particulier que vous y apprenez, ils sont l'occasion pour vous d'acquérir un savoir-être.

VI. Organisation du travail

  1. Le travail scolaire n'est qu'une partie (importante, il est vrai) de votre vie. Votre équilibre repose sur une alimentation variée, un repos suffisant, la culture, les loisirs, le sport, et votre travail. Organisez votre temps, en sachant bien qu'à partir de la seconde ( vous l'avez découvert il y a quelques année !! ) la quantité de devoirs commence à être vraiment importante. Être attentif en classe vous aidera à mieux comprendre et mémoriser vos cours: vous gagnerez du temps.
  2. Le travail fait au dernier moment est toujours mal fait, en particulier parce qu'il devient trop difficile pour vous de prendre du recul dans ces conditions. Ne parlons pas des " découvertes surprises ", lorsque vous vous rendez compte au dernier moment que le travail demandé est deux fois plus long que ce que vous croyiez... et qui est alors bâclé dans la panique. Un tel travail n'est pas efficace parce que tout est oublié rapidement.
  3. Si le découragement vous saisit lorsque vous pensez à tout le travail qui vous reste à faire, il vous suffit de partager cette grosse masse en petits travaux facilement réalisables les uns après les autres ...

Bon courage ....................................... la réussite aux examens et votre avenir professionnel est au bout du chemin !!!!

Envoyez un courrier électronique à christophe.matter@ac-strasbourg.fr pour toute anomalie de contenu ou remarque sur ce site.
Dernière modification : 05 octobre 2014

http://judohautsundgau.free.fr/index.htm

http://lebouvier.l.free.fr/index.htm